Sommaire

  

Tous les archers débutants commettent les mêmes erreurs. Haut de la page

  • La flèche tombe du repose flèche lorsque l’on tire la corde :
    • Assurez-vous que le dos de la main est bien plat et votre poignet droit.
    • Assurez-vous de ne pas bouger votre main et vos doigts.
    • Assurez-vous que la tension de la corde soit dans la ligne de l’arc.
    • Assurez-vous de bien tirer avec les muscles du dos et des épaules.
    • Assurez-vous de ne pas bloquer la flèche entre les doigts.
    • Le coude du bras qui tire la corde doit venir vers l’arrière au moment du début de la tension et que la pointe du coude doit être en droite ligne derrière la flèche.
  • Vous tirez la corde par le travers du buste :
    • Assurez-vous de bien tirer la corde en restant le plus possible le long du bras d’arc.
    • Assurez-vous de bien garder la tête immobile et droite et non d’aller chercher la corde avec la tête.
    • Assurez-vous de garder la tête dans cette position droite et d’amener la corde à l’aplomb du menton et du nez.
  • Vous avez des difficultés pour atteindre votre pleine allonge :
    • Une sucette peut vous aider. Vous devez tendre la corde jusqu’au moment où la sucette touche les lèvres.
    • Faites attention de ne pas tirer avec un arc trop lourd.
  • La corde frappe le coude après la décoche :
    • Assurez-vous de porter un bracelet de protection.
    • Vérifier la prise de main arc (45°).
    • Faire pivoter votre coude de bras d’arc vers l’extérieur.
    • Casser votre bras d’arc légèrement.
  • Votre décoche est mauvaise, toujours du même côté :
    • Assurez-vous de viser avec le bon oeil. (voir la page de l’oeil directeur ICI)
  • Vous avez tendance à fixer l’empennage de la flèche :
    • Entraînez-vous pendant quelque temps à viser et à décocher en fermant les deux yeux.
  • La corde frappe le poignet et heurte le bracelet de protection.

Vos flèches se groupent à gauche Haut de la page

1re cause : Vous serrez trop l’arc. Assurez-vous de la bonne position des doigts et de votre pouce de la main d’arc.

2e cause : La corde touche le bras d’arc, l’épaule, ou une partie de votre vêtement. Assurez-vous de la bonne position de vos épaules. Portez des vêtements qui moulent bien votre corps. Assurez-vous du bon point d’ancrage et n’allez pas au-delà.

3e cause : Vous déportez l’arc vers la gauche. Assurez-vous que votre arc est en position verticale. Assurez-vous de la position de votre tête.

4e cause : Vous coincez et bloquez la flèche entre vos doigts, ou vous serrez vos doigts lorsque vous tirez la corde. Assurez-vous que l’endroit de blocage de la flèche est assez large pour pouvoir maintenir la flèche dans la corde lorsque vous tirez. Assurez-vous que votre main et votre poignet de corde sont relâchés et à plat sur la même ligne, ce sont les doigts qui tiennent la corde qui forment simplement un crochet. Assurez-vous bien qu’il n’y ait aucune contraction ni action musculaire dans la main et les doigts au moment où vous tendez la corde.

5e cause : Vous tirez la corde à droite de votre viseur. Assurez-vous que la position de votre tête permette à une ligne de vision d’aller à la gauche de la corde et à la gauche de l’arc. Assurez-vous de deviner la corde juste à la droite du point de mire.

6e cause : Vous poussez la corde vers la droite après la décoche. Assurez-vous de bien maintenir votre tension du dos bien au-delà de la décoche.

Les flèches se groupent à droite. Haut de la page

1re cause : Vous déportez votre arc à droite. Assurez-vous que votre arc est bien vertical.

2e cause : Faiblesse du poignet gauche au moment de la décoche, créant une torsion. Le poignet va vers la droite et les doigts vers la gauche. Assurez-vous mentalement de vouloir atteindre la cible avec la main d’arc au moment de la décoche.

3e cause : Manque de tension du dos et faiblesse résultante au moment de la décoche.

4e cause : Vous déportez votre bras d’arc à droite au moment de la décoche. Assurez-vous de la tension de votre dos. Assurez-vous de la bonne position de votre bras d’arc et de votre tête. Assurez-vous de bien tenir votre visée après la décoche, vous pourrez constater vous-même alors si votre main d’arc a bougé.

5e cause : La corde est alignée de telle façon que votre viseur est entre la corde et le côté gauche de l’arc. Assurez-vous que votre tête bascule en arrière vers la gauche jusqu’au moment où vous êtes parvenu à la bonne position de la corde. La corde doit alors apparaître juste à la droite du point de mire quand votre corde est au maximum de sa tension.

6e cause : Le poignet de la main de corde est concave. Assurez-vous que votre coude droit recule au début où vous tirez la corde.

Les flèches se groupent en haut. Haut de la page

1re. cause : Votre annulaire (4e doigt) de la main de corde ne tire pas assez. Assurez-vous de bien placer la corde entre la première et la seconde phalange des trois doigts qui forment le crochet. Assurez-vous de garder le coude du bras de corde au même niveau que l’épaule jusqu’au moment où la corde est complètement tendue. Assurez-vous alors de monter votre épaule encore un peu afin d’avoir un meilleur développement des muscles et d’aider ainsi au maximum une bonne tension des muscles du dos.

2e cause : Votre bras gauche pousse vers le haut au moment de la décoche. Utilisez une dragonne afin de ne pas avoir cette tentation.

3e cause : Vous ancrez votre arc la bouche ouverte ou les dents non jointes. Assurez-vous de bien fermer votre mâchoire lorsque vous procédez à l’ancrage.

4e cause : Peeking (reillade). Assurez-vous de garder le point de mire sur le jaune jusqu’au moment de l’impact de la flèche dans la cible. Ainsi, comme nous l’avons déjà dit, vous pouvez vérifier si vous bougez votre arc au moment de la décoche. Assurez-vous de garder l’oeil gauche fermé jusqu’au moment de l’impact de la flèche dans la cible. Si vous n’y arrivez pas, fermez les deux yeux au moment de la décoche.

5e cause : Gîte de l’arc. Assurez-vous de bien asseoir votre arc dans l’Y que forment votre index et votre pouce.

6e cause : Vous agrippez votre arc trop bas dans la main. Assurez-vous de la bonne position de votre main dont le haut doit être proche du repose-flèche.

7e cause : Vous penchez le haut de votre corps vers l’arrière en l’éloignant de la cible. Assurez-vous que la position de votre corps soit droite, au besoin, entraînez-vous devant un miroir.

8e cause : Vous inspirez juste avant la décoche. Assurez-vous d’inspirer lorsque vous tendez la corde. Vous devez bloquer votre respiration lorsque vous arrivez au point d’ancrage, pendant le verrouillage des muscles du dos, la visée et la décoche. N’inspirez jamais trop profondément.

9e cause : Vous tendez la corde au-delà du point d’ancrage. Utilisez la sucette.

10e cause : Votre nez ne touche pas la corde. Assurez-vous bien que la corde touche bien votre nez.

11e cause : Vous bloquez la flèche de telle manière qu’elle n’est plus sur le repose-flèche. Assurez-vous d’écarter suffisamment vos doigts, index et majeur, au moment où vous les placez sur la corde.

Les flèches se groupent en bas. Haut de la page

 1re cause : Vous vous crispez. Soyez très attentif au moment de l’armement et du verrouillage des muscles du dos afin de bien maintenir la tension de votre dos. Assurez-vous de garder la main de corde très ferme au moment de la décoche. Faites des exercices de musculation afin de développer les deltoïdes, les trapèzes et les sous épineux.

2e cause : Vous abaissez le bras d’arc au moment de la décoche. Assurez-vous de bien garder votre bras d’arc à la même hauteur que lorsqu’il est en pleine tension de la corde. Gardez l’oeil sur le point de mire après la décoche et vous pourrez vérifier vous-même si votre arc descend.

3e cause : Vous abaissez votre coude droit (du bras de corde) après la décoche. Assurez-vous bien que votre coude de bras de corde se déplace en arrière au niveau de l’épaule. Comme nous l’avons déjà dit, lorsque vous êtes en pleine tension, vous pouvez monter un peu votre coude, cela peut vous aider pour assurer une meilleure extension des muscles du dos.

4e cause : Vous vous penchez vers la cible.

5e cause : Vous avancez la tête pour rencontrer la corde.

6e cause : Vous manquez votre décoche. Assurez-vous de bien verrouiller vos muscles du dos.

Vous ne tenez pas assez longtemps en position de tir pour viser d’une manière efficace. Haut de la page

1re cause : Vous tirez avec un arc trop puissant. Assurez-vous de choisir un arc qui vous convienne et faites de la musculation pour progresser.

2e cause : Vous avez pris l’habitude de ne jamais tenir assez longtemps en position de tir. Recommencez avec l’arc et sans flèche, les neuf points de la règle d’or, en faisant très attention au trois points suivants : tirer, verrouiller les muscles du dos, viser. Le déroulement à blanc de l’action sans aller jusqu’à la décoche vous aidera à apprendre à vous contrôler et brisera cette mauvaise habitude.

Vous heurtez le bras d’arc avec la corde au moment de la décoche. Haut de la page

Cause : Ou vous tendez votre bras d’arc outre mesure, ou vous n’avez pas une bonne rotation du coude vers le bas. Faites les exercices du bras d’arc sans, et avec l’arc. Faites des exercices avec l’arc devant un miroir.

Source : Archerie90.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.